samedi , 21 octobre 2017
Accueil » Découvrir Lille » Nos Reportages » Coulisses de la SNCF

Coulisses de la SNCF

Logo J'aime le train 2009

 

Dans le cadre de l’opération « J’aime le Train » organisée par la SNCF, l’équipe du site « Zoom Sur Lille » vous fait découvrir les coulisses du Poste d’Aiguillage à la gare Lille-Flandres ainsi que l’Etablissement de Maintenance du Matériel (E.M.N) de Lille.

 

 

Poste d’Aiguillage
article_coulisses_sncf01Le mardi 12 mai 2009, nous avons eut l’occasion de visiter un lieu habituellement fermé au public : le Poste d’Aiguillage de Lille. Situé dans un petit bâtiment au bout de la voie 0 de la Gare de Lille-Flandres, il est le plus important de la Région Nord-Pas-de-Calais. Il est composé de 5 aiguilleurs, chacun ayant un secteur a géré. Ce lieu permet de commander les aiguillages et de contrôler la signalisation dans un rayon de quelques kilomètres autour de Lille, le tout de façon informatisé. 60% du trafic régional est régi par ce lieu, soit plus de 800 trains par jour.

 

Établissement de Maintenance du Matériel

article_coulisses_sncf02

Le samedi 16 mai 2009, nous avons eut l’opportunité d’explorer un autre site habituellement fermé au public : l’Etablissement de Maintenance du Matériel (E.M.M) de Lille, appelé également Atelier 2000.

Situé rue du Professeur Langevin, juste à côté de l’ancienne usine « Altadis » et de l’autoroute A1, cet atelier comme son nom l’indique réalise la maintenance de matériel, principalement sur les trains régionaux du Nord-Pas-de-Calais (TER). Des réparations sur des locomotives diesel ainsi qu’électrique y sont également réalisées.

Néanmoins, des TER d’autres régions et des locomotives Fret SNCF peuvent bénéficier de l’E.M.M de Lille en fonction des disponibilités de celui-ci, la priorité étant donnée aux TER du Nord-Pas-de-Calais.

 

Composition de l’E.M.M
Le site est composé de 2 ateliers ainsi que d’un garage extérieur :

article_coulisses_sncf03

– le 1er atelier dispose de deux voies dont une qui permet de soulever les rames à réparer et une autre en fossé qui permet aux employés de travailler sous les rames défectueuse sans les soulever,

– le 2ème atelier, plus récent, dispose de deux voies de 80 mètres en fossé,

– le garage TER extérieur est composé d’une quinzaine de voies juste derrière l’atelier et d’un système de laverie automatique pour trains (comme pour les voitures).

 article_coulisses_sncf04

Réparations effectuées par l’E.M.M
Des simples nettoyages à la révision complète des rames en passant par les remplacements de pièces défectueuses (systèmes mécaniques et/ou électriques), la correction des bogies ou encore la réparation de TER vandalisés.

 

Concernant la dégradation des trains, cela représente 12 millions d’euros à la région Nord-Pas-de-Calais, uniquement pour l’entretien de ses TER. L’enlèvement des Tags, le changement de vitres cassées, des fauteuils abîmés immobilise la rame pendant plusieurs heures voir plusieurs jours… Compte tenu de la forte augmentation des actes de détérioration, l’E.M.M de Lille sous-traite dorénavant avec la société « La Pyrénéennes » pour le nettoyage des graffitis.

 

Visite
article_coulisses_sncf05Durant notre visite, nous avons put voir différents matériels en cours de maintenance (une VR2N et deux TER 2N NG). Dans l’une des rames TER 2N NG appelée également Z24500 (nom SNCF), nous avons pu découvrir l’intérieur de la cabine de conduite (l’endroit le plus important d’un train). Ensuite dans un local à côté, nous avons assisté à la correction d’un bogarticle_coulisses_sncf06ie (roue) d’une locomotive Diesel (la BB67484). La machine qui permet de re-profiler les essieux s’appelle un « Tour en Fosse », elle a coûté 1 millions d’euros ! Le tour en fosse a été acheté à l’entreprise espagnole « Talgo ». Son atout principal réside dans les conditions de travail des techniciens qui ne sont pas sous la machine mais à côté. Des caméras permettent de suivre le déroulement des opérations en toute sécurité.

article_coulisses_sncf07

 

Pour conclure notre visite, nous avons (re)découvert la 100ème rame TER 2N NG au couleur de la Région Nord-Pas-de-Calais.

 

Pour la petite anecdote, Alstom, le constructeur voulait fêter sa 100ème rame sortie d’usine. La région Nord-Pas-de-Calais étant la région où est fabriqués l’ensemble des TER. La société Alstom basé à Petite Forêt dans le Nord (pas loin de Valenciennes), a décidé de pelliculé une rame Z24500 (la rame numéro 378) au couleur du Nord (les géants de Douai, le carnaval de Dunkerque, le pont de l’Europe de Lille, les maisons d’Arras, l’Audomarois, le tramway de Valenciennes construit également par Alstom …). Malheureusement, Bombardier (implanté également dans le Nord à Crespin, pas loin de Valenciennes), le constructeur de la 3ème voiture du TER, n’a pas souhaité participer à l’événement, c’est pourquoi celle-ci n’a reçu aucun pelliculage.

 

Matériels rénovés à l’atelier
article_coulisses_sncf08 Engins moteurs :
Locomotives Electrique BB16500,
Locomotive Diesel BB67400.

Automoteurs Electrique :
Z2N – Z92000,
TER 2N PG – Z23500,
TER 2N NG – Z24500.

article_coulisses_sncf09 Automoteurs Thermique :
X73500,
AGC – X76500.

Matériel remorqué :
RRR (ces rames ont été rénovées récemment),
RIO (ces rames sont en fin de vie, elles vont soient être mise à la casse ou revendues à des pays étrangers),
VR2N (idem que pour les rames RIO).

 Texte et Photos : © Zoom sur Lille

A propos de Damien

A lire également !

Copyright : Pathé Distribution / Affiche de Bienvenue chez les Ch'tis

Lieux de Tournage de Bienvenue chez les Ch’tis

  Retrouvez dans ce reportage, quelques scènes du très célèbre film « Bienvenue chez les Ch’tis …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *