vendredi , 28 avril 2017
Accueil » Découvrir Lille » Parcs et Jardins

Parcs et Jardins

A Lille, vous pouvez trouver une soixantaine de Parcs et Jardins… Découvrez en détail les Parcs, Jardins et Plaines les plus importants :Citadelle 01

Parc de la Citadelle Jardin Vauban Jardin d’arboriculture fruitière  Jardin des Plantes  Parc Matisse  Parc Jean-Baptiste Lebas  Plaine de la Poterne Jardin des Géants Promenade des remparts Carte et Tracés

Parc de la Citadelle
Citadelle 02Le Parc de la Citadelle (appelé également Bois de Boulogne) forme le plus grand espace vert de la ville de Lille. Sa superficie est de 70 hectares autour des remparts de la Citadelle Vauban et le long du canal de la Deûle. Ce lieu de promenade est très prisé des joggeurs. A l’entrée principale du parc (avenue Mathias Delobel), le Zoo de Lille présente près de 400 animaux de 80 espèces différentes. Juste à côté du Zoo se trouve un Parc d’Attraction (« Les Poussins ») permanent pour les plus jeunes.

Citadelle 03Un peu d’histoire
C’est en 1880 que le parc de la Citadelle a été aménagé en parc de loisirs. Auparavant
, il s’agissait d’un terrain militaire constitué de talus, de fossés, de glacis et de chemins couverts. Aucun arbre n’y était toléré pour ne pas entraver la vision des défenseurs, sauf sur le haut des remparts de la citadelle elle-même. Ces alignements d’arbres servaient à masquer la fumée (et donc l’emplacement) des canons, et constituaient également une réserve de bois de chauffage et de menuiserie pour réparer les affûts de canons. Enfin, en cas de brèche dans le rempart, les arbres étaient abattus et précipités dedans pour gêner la progression des assaillants.

En plus
Citadelle 04

Le parc a pris au fil des ans un aspect de parc boisé. De nombreux arbres plantés en 1880 sont toujours là donnant au site une ambiance romantique et forestière. Mais d’autres arbres, spontanés, sont venus s’implanter d’eux même au grès du vent et ont tendance aujourd’hui à coloniser les espaces ouverts : clairières et prairies.

La gestion actuelle vise à restaurer la qualité Citadelle 05écologique des milieux naturels présents dans le parc. L’aménagement de gîtes pour les chauve-souris, les oiseaux et les insectes, la plantation d’arbustes de la région et de plantes herbacées, la conservation du bois mort, le maintien des berges réalisé avec la technique du fascinage en branches de saule sont autant d’actions allant dans ce sens.

Grâce à ses arbres séculaires, à ses nombreuses pièces d’eau et à ses prairies, le Parc de la Citadelle est rapidement devenu un milieu naturel d’une grande valeur écologique. On y observe plusieurs espèces de chauve-souris (murins de Daubenton et murins à moustache) et de nombreuses espèces d’oiseaux telles que le martin pêcheur, l’épervier, le pic épeichette, le héron… 

Pratique
Gratuit
 Ouverture toute l’année 24h/24
 Fréquentation tous publics sur pistes bitumées autour du parc
 Fossé des pêcheurs et bassin du Grand Carré : pêche autorisée
 Parcours santé

 

Le Jardin Vauban
Jardin Vauban

Ce jardin du Second Empire offre charme et sérénité. Il est parcouru par des allées sinueuses et une grotte artificielle alimente les bassins. Ce jardin est le plus fréquenté de Lille. Il est utilisé pour les promenades en famille, les joggeurs, les musiciens mais aussi pour les photos souvenir des jeunes mariés…

Jardin Vauban 02

Un peu d’histoire
Le parc de l’Impératrice Eugénie, créé en 1863, prit son nom actuel en 1870.
Au milieu du 19ème siècle, la Ville de Lille qui manque cruellement d’espaces verts profite de son agrandissement pour aménager de nouveaux jardins. Pour cela, elle fait appel à Jean-Pierre Barillet – Deschamps, architecte paysagiste et jardinier en chef à la ville de Paris. Le jardin Vauban est une de ses plus belles réalisations.

 

Le patrimoine arboré est constitué de nombreuses essences remarquables. Les pelouses sont ornées de plusieurs corbeilles fleuries en forme d’ellipse. Certaines de ces corbeilles sont recouvertes de mosaïculture qui donne au jardin un fleurissement différent des autres jardins de la ville. On trouve aussi une diversité importante de la strate arbustive qui forme un écrin végétal et qui donne au jardin un cadre agréable.

Jardin Vauban 03

A l’image des jardins du 18ème siècle, le jardin Vauban comprend des monuments qui viennent agrémenter les promenades. Parmi les statues, on découvre des Lillois célèbres tels que le poète Albert Samain (1858 – 1900), le médaillon de pierre au musicien Edouard Lalo (1823 – 1892) posé en 1968 en remplacement du monument détruit en 1942 et enfin le mémorial Charles de Gaulle installé en 1990 à l’angle du Boulevard Vauban. Dans le jardin se trouve également un « chalet aux chèvres » construit selon les dernières volontés de l’agronome Charles Rameau. Depuis 1989, il est devenu un théâtre de marionnettes.

En 1991, ce jardin fut classé monument historique.

 Pratique
Gratuit
Ouverture toute l’année 24h/24

Juste à côté du jardin se trouve le Jardin d’Arboriculture Fruitière (voir ci-dessous).

 

Le Jardin d’Arboriculture Fruitière
Jardin Fruitier 01

Étendu sur 4750 m², ce jardin est soigneusement orienté Sud-Ouest. Aujourd’hui, il compte 200 variétés de pommes et 70 variétés de poires. Parmi les variétés remarquables présentes au jardin lillois d’arboriculture, vous pourrez déguster les poires Le Lectier et Oliver de Serres ou les pommes Rambour d’hiver, Belle de Pontoise et Reinette franche.

De par leur silhouette spécifique et étonnante, les arbres sont aussi remarquables. Ils sont taillés de façon traditionnelle sous la forme de palmette simple, double et à six branches, de cordon simple et double, de pyramide, de croisillon… De nombreux exemplaires datent de l’origine du jardin.

Ce verger est entretenu selon les principes de l’arboriculture biologique : suppression des désherbages chimiques, couverture des sols avec des copeaux de bois, plantation d’arbustes et installation d’abris attirant les insectes prédateurs des espèces nuisibles pour les arbres fruitiers.

 Jardin Fruitier 02(fontaine du jardin)

Un peu d’histoire
Le jardin d’arboriculture fruitière a été créé en 1868 dans le prolongement du jardin Vauban afin d’y enseigner la culture des arbres fruitiers, pommier, poirier, pêcher et vigne alors fortement appréciée dans le nord.

Jardin Fruitier 03

En 1961, la collection a été enrichie avec la plantation de nouvelles variétés de poiriers en lieu et place des anciennes serres. Les enseignements s’y sont poursuivis dans les années 1970 et 1980 pour les jardiniers de la ville et le grand public.

 

Cette collection fait l’objet d’un travail de reconstitution depuis 2003 avec l’appui du Centre régional des ressources génétiques. Basé à Villeneuve d’Ascq sur le site de la ferme du Héron, ce centre gère le verger conservatoire régional des variétés anciennes de pommes, poires, cerises et prunes.

Pratique
Gratuit
Ouverture
– en semaine : de 8h à 11h30 et de 13h à 16h
– le samedi : de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30
– fermé le mercredi 

 

Le Jardin des Plantes
Copyright : DR / Flickr - Darounet / Jardin des Plantes

Au sud du quartier Moulins, ce parc d’une superficie de 11 hectares présente une vaste serre équatoriale, des pelouses et massifs fleuris, des carrés botaniques, une roseraie, une orangerie et des ruches.

 

 

Un peu d’histoire
Il existe à Lille une longue tradition de jardins botaniques dont les premiers remontent au 16e siècle. L’actuel Jardin des Plantes a été inauguré le 3 juillet 1948. Il est l’œuvre conjointe de Jean Dubuisson, architecte, et de Jacques Marquis, paysagiste et directeur des espaces verts de la ville de Lille. Il compte 11 hectares et s’inspire des jardins à la Française.

Copyright : DR / Daniel Rapaich - Ville de Lille / Jardin des Plantes

Centre d’attraction du jardin, la serre équatoriale ne peut laisser le promeneur indifférent. Conçue comme un bouquet à trois fleurs par l’architecte SECQ en 1970, elle se présente telle une plate forme de 1 200 m² à huit mètres au-dessus du sol. 1 400 tonnes de béton, 50 tonnes de charpentes métalliques et 1 100 m² de vitres ont été nécessaires pour la réalisation de cette œuvre architecturale.

Copyright : DR / - velve / Serre équatorialeLa serre équatoriale présente une collection végétale riche et diversifiée des points de vue botanique et géographique. Cherchez dans la touffeur de la serre les plantes rares, exotiques ou carnivores : les palmiers, les bananiers, le gingembre, le caféier, le poivrier, le frangipanier… Chacune a une histoire à raconter.

 

Copyright : DR / Daniel Rapaich - Ville de Lille / Jardin des PlantesLa roseraie est riche d’une grande diversité de roses modernes. Elle offre aussi une perspective unique sur la façade de l’Institut Diderot, (actuel lycée Baggio), inscrit aux Monuments Historiques. Cette perspective est l’axe de composition du jardin: les bassins, les massifs de la roseraie et le double alignement de tilleuls sont distribués symétriquement. La taille des tilleuls en rideau contribue à renforcer cette symétrie.

Copyright : DR / Daniel Rapaich - Ville de Lille / Jardin des Plantes

L’orangerie, construite en 1952, regroupe des plantes originaires des contrées méditerranéennes : mimosas, lauriers roses, eucalyptus. Elles sont exposées sur la terrasse ainsi que dans divers lieux emblématiques de la ville (promenade Léon Jouhaux, Place du Théâtre…) pendant l’été.

 

Les serres municipales conservent aussi des espèces fragiles comme les orchidées ou les cactées par exemple. C’est là que sont produites chaque année plus de 200 000 plantes par les jardiniers de la ville.

Pratique
Gratuit
Ouverture du Jardin
– d’octobre à mars : de 8h30 à 18h,
– avril : de 7h30 à 18h,
– de mai à septembre : de 7h30 à 21h.
Ouverture de la Serre équatoriale
– d’octobre à mars : 8h30 à 11h30 et de 13h à 16h,
– avril : de 7h30 à 11h30 et de 13h à 16h.

 

Le Parc Matisse
Copyright : Zoom Sur Lille / Parc Matisse

Le Parc Matisse a été dessiné par Gilles Clément et le cabinet Empreinte. Ce parc, au coeur d’Euralille, est un poumon vert dans un quartier à dominante minérale. La partie centrale, face à la gare TGV (Lille Europe), est entourée de jardins qui en font toute sa richesse et représente un bel exemple de la gestion différenciée des espaces. Sa superficie est de 8 hectares.

 Copyright : DR / Henri Matisse

Un peu d’histoire
Le parc porte le nom du peintre Henri Matisse
né dans le Nord, au Cateau Cambrésis (près de Cambrai) le 31 décembre 1869, décédé à Nice le 03 novembre 1954. Créé en 1995, par les paysagistes Sylvain Flipo, Eric Berlin, de Roubaix, et Gilles Clément, et par un designer plasticien, Claude Courtecuisse, le parc s’implante sur les anciennes fortifications, dont la porte de Roubaix, bâti vers 1620.

 

En plus
Le Parc Matisse s’organise autour de quatre espaces :
– l’île Derborence
– la Prairie du Boulingrin
– le Bois des Transparences
– le Jardin en Creux

L’île Derborence (en contre-bas de l’immeuble blanc)
Copyright : Zoom Sur Lille / Parc MatisseC’est l’une des curiosités du parc Matisse. Elle fait référence à la forêt primaire Derborence dans les Alpes suisses dont la particularité tient au fait qu’elle reste vierge de toute intervention humaine. A Lille, elle a été placée sur un socle à 7 mètres du sol. Le site, expérimental, n’accueille que des scientifiques. Cet espace inhabituel en plein coeur de ville, étendu sur 2500 m2, est constitué d’essences originaires de régions différentes de l’hémisphère Nord (Japon, Amérique, Chine). Elle présente aussi l’étonnante particularité d’être la réplique inversée et réduite d’une île de l’hémisphère Sud située aux antipodes de Lille.

Copyright : Zoom Sur Lille / Parc MatisseLa Prairie du Boulingrin
Elle tient son nom de l’anglais « bowling green », c’est à dire gazon pour jeu de boules qu’apprécient nos voisins britanniques. De la dimension de 5 terrains de football, elle est traversée par une allée reprenant l’ancienne trace du chemin menant au quartier Saint-Maurice-Pellevoisin.

 

Le Bois des Transparences Copyright : DR / Parc Matisse
Il raconte la forêt à travers trois ambiances différentes. La clairière de feu est plantée de pyrophytes, plantes résistantes au f
eu. Elle s’organise autour d’un cercle noir laissé par les flammes. La clairière de la lande est colonisée par la bruyère. La clairière du vent est un mikado géant fait de bambous, d’annuelles et de bisannuelles telles que la primevère, le géranium, l’ancolie ou le tabac, plantes vagabondes c’est-à-dire qu’elles se ressèment naturellement, sur place ou ailleurs, au gré du vent ou du passage des oiseaux…

Copyright : Zoom Sur Lille / Parc Matisse

Le Jardin en Creux
Les fossés, marquant autrefois la base des fortifications de Vauban, ont été transformés en jardins creux. Forcément, ils se trouvent dans le prolongement de la Porte de Roubaix, vestige de ces anciennes fortifications.

 
Pratique
Gratuit
Ouverture toute l’année 24h/24

 

Le Parc Jean-Baptiste Lebas
Parc Jean LebasLe Parc Jean-Baptiste Lebas d’une superficie de 3 hectares déploie une vaste pelouse agrémentée de massifs fleuris, d’aires de jeux et de pistes de boules. Les chemins et les placettes pavés offrent aux promeneurs des points de vue et des ambiances variés. La perspective vers la Porte de Paris est mise en valeur. Ses curieuses grilles rouges percées de 8 portes sont l’oeuvre des paysagistes néerlandais de West 8.

 

Un peu d’hParc Jean Lebas 02istoire
Le boulevard, très fréquenté, s’est transformé au fil du temps en un immense parking sauvage. Pas moins de 1100 voitures s’y entassaient chaque jour, provoquant peu à peu le dépérissement des arbres. En 2004, un ambitieux projet le transforme en parc urbain. Le parc Jean-Baptiste Lebas a été inauguré en 2006.

 

En plus
Parc Jean Lebas 03A sa création, le boulevard Jean-Baptiste Lebas est appelé boulevard d’Italie, et devient vite un axe majeur de la ville avec la proximité de la gare marchandises Saint-Sauveur (devenue depuis mars 2009, lieu d’exposition Lille 3000). Il prend par la suite le nom de boulevard des Ecoles en référence aux nombreux établissements scolaires qui le côtoient. Enfin en 1947, il est renommé Jean-Baptiste Lebas, ministre du travail du Front Populaire, maire de Roubaix, mort en déportation en 1944.

Pratique
Gratuit
Ouverture du lundi au dimanche
– octobre à mars : 7h30 à 21h
– avril à septembre : 7h30 à 22h
En cas d’intempéries, le jardin est fermé.

 

La Plaine de la Poterne
Plaine de la Poterne 01La Plaine de la Poterne se trouve au Nord de Lille, sa superficie est de 8 hectares. La poterne évoque une petite porte voûtée du Moyen Age par laquelle on traversait les fortifications. Cette porte a dû exister sur ce site sans qu’on en retrouve la trace aujourd’hui. Subsistent de nombreux vestiges de l’œuvre de Vauban, dont le bastion de Metz et la porte d’eau qui reliait la basse Deûle au port de l’avenue du Peuple belge.

 

En plusPlaine de la Poterne
Longtemps abandonnée, la plaine est actuellement, dans sa plus grande partie, occupée par des jardins familiaux (pour les habitants du Vieux-Lille) et par la Réserve Naturelle Volontaire impulsée, gérée et animée par une association partenaire de la ville : La Promenade du Préfet, le Jardin Écologique et les Grenouilles.

 

Pratique
Gratuit
Ouverture toute l’année 24h/24.

 

Le Jardin des Géants
Copyright : Zoom Sur Lille / Jardin des GéantsLe Jardin des Géants est aménagé en prolongement du Parvis des nuages, entre l’Hôtel de Communauté et le périphérique, ce nouvel espace naturel compte près de 45 000 végétaux. En venant du Parvis des nuages, le promeneur traverse un espace dénommé “L’herbe des géants”, un ensemble de plantations parcouru d’allées et de chemins d’eau et ponctué de troisCopyright : Zoom Sur Lille / Jardin des Géants îles minérales. Au-delà de l’allée centrale située en face de l’entrée de l’Hôtel de Communauté, il entre dans le “Jardin des sources”. Là, il passe d’une ambiance à l’autre selon qu’il s’attarde dans l’allée des Têtes cracheuses – une allée bordée de gargouilles représentant divers animaux -, qu’il emprunte l’allée des Brumes ou qu’il s’attarde dans le labyrinthe des Murmures.

En plus
Copyright : Zoom Sur Lille / Jardin des Géants

Dans le “Jardin des sources”, une serre abrite des plantes exotiques. Haute de 16 mètres, elle présente la particularité d’une armature métallique qui enserre un cocon végétal protégé par une membrane. En se promenant, le visiteur sera très impressionné par la variété des essences végétales : il pourra en recenser une centaine, du bambou au magnolia en passant par les graminées. Dans le Jardin se trouve également un restaurant.


 

Pratique
Gratuit
Ouvert tous les jours de 9h à la tombée de la nuit (maximum 21h)

 

La promenade des remparts
Promenade des RempartsLa Promenade des remparts est un circuit de 18 kilomètres de long qui passe à l’emplacement ou à proximité des anciens remparts de la ville, aujourd’hui en grande partie disparus. C’est tout à la fois un parcours de découverte des parcs et jardins (la promenade traverse de nombreux jardins lillois – voir carte ci-dessous). Le parcours n’a pas de début ni de fin, pas de point de départ ni de point d’arrivée.

pas_herisson

La promenade est jalonnée de plaques gravées aux empreintes de pas de hérisson, qui constituent quelque points de repères.

 

 

Un peu d’histoire
EsplanadeUn certain Préfet Vallon avait coutume de déambuler à cheval du quartier Vauban au Vieux-Lille; on s’est mis alors à parler de la Promenade du Préfet. Depuis une vingtaine d’années, des Lillois passionnés par le patrimoine local se sont mobilisés pour préserver les vestiges de ce parcours, en reconstituer les parties manquantes et l’étendre. Une promenade du XVIIème au XXIème siècles, qui passe notamment par les portes monumentales, la plaine Winston Churchill et la réserve naturelle volontaire, la Citadelle, le port fluvial, les berges de la Deûle, les Dondaines, Euralille… Les promeneurs, guidés par des panneaux, découvrent des sites bucoliques mais aussi différents aspects de l’histoire et de l’activité de la cité.

Pratique
Durée totale du parcours : entre 4 et 6 heures (3,5 km/h pour une allure de promeneur et 4,5 km/h pour un rythme de randonneur).

 

Parc de la Citadelle Jardin Vauban Jardin d’arboriculture fruitière  Jardin des Plantes  Parc Matisse  Parc Jean-Baptiste Lebas  Plaine de la Poterne Jardin des Géants Promenade des remparts Carte et Tracés

 

 Carte des espaces verts

carte_parcs

(cliquez sur l’image pour l’agrandir)

 

Sources : Ville de Lille / LMCU / Office de Tourisme de Lille – Photos : © Zoom Sur Lille / © Flickr – Darounet / © Ville de Lille / © Wikipédia – Velve – Carte : © Ville de Lille

A propos de Damien

A lire également !

grand_stade01

Grand Stade Lille Métropole / Stade Pierre Mauroy

En juin 2003, le président du LOSC accepte le projet de la mairie d’un stade …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *