mercredi , 8 juillet 2020
Accueil » Actualités » [Déconfinement] La Métropole Européenne de Lille aménage plus de 15 km de pistes cyclables temporaires pour favoriser l’usage du vélo [MAJ 10/05/20]

[Déconfinement] La Métropole Européenne de Lille aménage plus de 15 km de pistes cyclables temporaires pour favoriser l’usage du vélo [MAJ 10/05/20]

En prévision du déconfinement le 11 mai prochain, la Métropole Européenne de Lille (MEL) procède, en lien étroit avec les communes concernées, à un réaménagement temporaire des voies de circulation à Lille et Roubaix pour favoriser la pratique du vélo. Les voies cyclables sont aménagées et élargies pour privilégier une meilleure distanciation sociale, une limitation des embouteillages et de la pollution.

Confronté au risque de saturation lié notamment à l’utilisation massive de la voiture après le déconfinement, la Métropole Européenne de Lille a proposé aux principales villes de la métropole de travailler sur des solutions « d’urbanisme tactique », pour privilégier la pratique du vélo.

Dans ce cadre, des aménagements de pistes cyclables temporaires ont été engagés depuis lundi à Lille, et se poursuivent à Roubaix afin que les premiers aménagements puissent être opérationnels dès le 11 mai 2020.

 

Damien Castelain, Président de la Métropole Européenne de Lille
« Avec ces pistes cyclables temporaires, la MEL réaménage l’espace public des villes pour faciliter la distanciation sociale et lutter ainsi contre la diffusion du virus COVID-19. J’invite les métropolitains qui le souhaitent à profiter de ces aménagements pour changer leurs habitudes et préférer le vélo pour leurs déplacements quotidiens : un mode de déplacement à la fois bon pour l’environnement, et sûr du point de vue sanitaire. 60% des trajets réalisés par les métropolitains font moins de 3 kilomètres, soit moins de 15 minutes à vélo. »

 

Les pistes cyclables temporaires
Pour réaliser ces nouvelles voies, la Métropole Européenne de Lille mène des opérations de signalisation (balises ou plots) et de marquage au sol.

15 km sont ainsi prévues sur des voies qui en étaient jusqu’à présent dépourvues ou par l’élargissement de pistes cyclables préexistantes et la suppression d’une voie de circulation sur une 2×2 voies.

Une première phase depuis le 04 mai pour une mise en service prévue le 11 mai 2020 au niveau :
du boulevard Victor Hugo à Lille : suppression d’une voie de circulation voiture et élargissement de la bande cyclable pour la création d’un axe vélos-bus.
de la rue du Molinel à Lille : création d’une bande cyclable dans le sens Gare vers République. A partir de la rue des Tanneurs, création d’un couloir vélos-bus.
de l’Axe Motte / rue Salengro et de l’Axe Leclerc / Gambetta à Roubaix : suppression d’une voie de circulation voiture et élargissement de la bande cyclable pour la création d’un axe vélos-bus.
de deux ponts en entrée de ville à Lille : pont Léon Jouhaux et pont situé avenue de Dunkerque : élargissement de la piste cyclable.

Par ailleurs, des discussions sont en cours avec la commune de Tourcoing afin de développer des pistes cyclables provisoires.

Une deuxième phase est prévue dans le courant du mois de mai, pour une mise en service avant le 1er juin à Lille :
rue de Jussieu : réduction à 3 voies à sens unique et création d’une piste cyclable bidirectionnelle.
rue Gustave Delory : création d’aménagements cyclables dans les deux sens.
rue Georges Lefebvre / rue du Réduit : création d’une bande cyclable dans les deux sens pour relier la Porte de Paris au boulevard Hoover.
rue de la Bassée : création d’aménagements cyclables dans les deux sens.
rue de Turenne : réalisation de bandes cyclables dans chaque sens.
rue Colbert : réalisation de bandes cyclables dans chaque sens sur l’entrée de la rue.
rue Pierre Mauroy / boulevard Denis Papin : élargissement des aménagements cyclables.
boulevard de la Lorraine : création d’aménagements cyclables en réduisant la largeur des voies de circulation.
rue du Faubourg de Béthune : élargissement et sécurisation des bandes cyclables.
pont de Flandres / avenue Hoover : élargissement des bandes cyclables.

 

Au total, l’ensemble des aménagements représente un linéaire cyclable de 15 km. Il est rendu possible par la suppression de files de circulation routière au profit des cyclistes et des bus. A noter que 3,4 km de pistes sont aménagés le long de lignes de transports collectifs lourds (métro et tramway), permettant aux usagers habituels des transports collectifs de privilégier également le vélo.

Ces aménagements s’ajoutent aux 662 km d’itinéraires cyclables existants sur le territoire métropolitain.

Ils seront ensuite soumis à un dispositif d’évaluation pour envisager d’éventuels ajustements ou une pérennisation à plus long terme.

Par ailleurs, pour encourager les métropolitains à parcourir le plus de kilomètres à vélo lors de leurs trajets du quotidien, la métropole lance la 3ème édition du Challenge Métropolitain du Vélo du 01 au 30 juin 2020. Cette compétition conviviale de cyclisme urbain s’adresse à tous. Inscription sur le site de la MEL.

Source et photo : DR – © MEL

A propos de Damien

A lire également !

Dimanche 05 juillet 2020, le Palais des Beaux-Arts et le Musée d’Histoire Naturelle de Lille sont ouverts gratuitement pour tous

Dimanche 05 juillet 2020, le Palais des Beaux-Arts & le Musée d’Histoire Naturelle de Lille …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.