vendredi , 22 novembre 2019
Fêtes de Fin d'Année :
Accueil » Découvrir Lille » Grand Stade Lille Métropole / Stade Pierre Mauroy

Grand Stade Lille Métropole / Stade Pierre Mauroy

Coût du stade
eurosLe coût de construction du stade est de 282 millions d’euros. Le financement de ce projet est totalement souscrit par Elisa. Un loyer annuel sera versé à Elisa par Lille Métropole durant toute la durée du Partenariat Public-Privé (PPP*). Au final, et selon la performance réalisée, la contribution nette annuelle de Lille Métropole sera comprise entre 9,7 M€ et 10,5 M€.

 

* Un Partenariat Public-Privé (PPP) est un mode de financement par lequel une autorité publique fait appel à des prestataires privés pour financer et gérer un équipement assurant ou contribuant au service public. Le partenaire privé reçoit en contrepartie un paiement du partenaire public et/ou des usagers du service qu’il gère. Ce mode de financement a par exemple été utilisé pour le viaduc de Millau entièrement financé par EIFFAGE qui perçoit en contrepartie le péage des usagers.

gd_stade_coutLa Région Nord-Pas de Calais finance l’équipement à hauteur de 45 M€. La charge nette globale pour Lille Métropole Communauté urbaine revient à 10,5 M€ par an pendant 31 ans. Ce montant intègre l’ensemble des coûts d’étude, de construction, de travaux, d’entretien, de maintenance, de renouvellement et de gestion de l’équipement. Le contrat de partenariat public-privé permet un partage des coûts :

56 % pour le privé (Eiffage, LOSC-LM, « Naming** » et Grands Partenaires),
44 % pour le public (Lille Métropole Communauté urbaine et la Région Nord-Pas de Calais).

**Qu’est ce que le « naming » ?
Le « naming » est une pratique de sponsoring qui consiste à donner à une enceinte sportive, le nom d’une marque ou d’une société sponsor. Les accords de « naming » sont généralement des accords de longue durée à savoir entre 15 et 30 ans. On peut citer comme exemple : l’Emirates Stadium d’Arsenal, le Reebok Stadium de Bolton, l’Allianz Arena de Münich. Actuellement en Europe, le « naming » coûte de 90 à 150 millions d’euros au sponsor. On recense environ 120 contrats de « naming » pour un chiffre d’affaire annuel de 75 millions d’euros. La durée moyenne des contrats est de 10 ans et les montants annuels maximum sont de 6 millions d’euros. Le 21 juin 2013, Lille Métropole Communauté Urbaine renonce au naming.

 

Accessibilités et parkings
grand_stade_accesBien plus que la seule construction d’un stade, l’aménagement de la Borne de l’Espoir s’inscrit dans un projet urbain ambitieux destiné à renforcer la liaison entre l’université Lille I et le centre ville de Villeneuve d’Ascq. Localisé le long du boulevard de Tournai et occupant une superficie de 9 hectares, le futur parvis du Grand Stade Lille Métropole constituera un véritable espace piétons permanent au cœur des cheminements locaux et quotidiens des riverains.

 

Équipements routiers
En complément du stade, les travaux d’accessibilité réalisés par Lille Métropole, le Conseil Général du Nord ou l’Etat contribueront à la requalification urbaine du quartier. On peut citer notamment :

pont_renove– la création d’un échangeur à partir du réseau autoroutier,

– la création d’une passerelle au dessus du boulevard du Breucq et l’aménagement d’une partie de l’avenue Langevin afin de créer une liaison entre la station de métro 4 Cantons/stade,

l’aménagement qualitatif piétonnier afin de créer une liaison entre le parking P6 de la Cité scientifique, la station de métro Cité scientifique et l’avenue de Tournai (voir photo),

création d’une voie Nord-Sud interne au quartier de La Borne de l’Espoir,

création d’une liaison entre les bretelles autoroutières de l’accessibilité Sud, la RD 146 et la contre allée du Grand Stade,
réaménagement de trois carrefours rue Doumer (dont le carrefour des Quatre Cantons) et élargissement de cette rue,

doublement des voies de la RD 146, aménagements piste_cyclabledes carrefours giratoires et création de deux carrefours permettant l’accès au futur parking du Complexe motocycliste,

aménagement de couloirs bus à l’approche des carrefours à feux du bd de l’Ouest (RD 48) afin de favoriser la circulation des navettes entre la station de métro Les Prés et le Grand stade

requalification en boulevard urbain des boulevards de Lezennes et de Tournai : notamment création de couloirs bus, aménagements piétonniers et cyclables.

 

Métro
metro_newsLa cadence du métro sera renforcée avant le début des matchs avec une voiture toutes les minutes qui se présentent sur le quai.

A noter que sur la ligne 1 du métro, la longueur des rames sera doublée pour atteindre 52 mètres. Le remplacement se fera progressivement de 2017 à 2020. Il pourrait cependant être avancé à 2015 si l’évolution du trafic l’exige. Les rames de 26 mètres de la ligne 1 seront alors transférées sur la ligne 2 pour accroître les fréquences.

Temps de parcours entre les stations de métro et le Grand Stade :
> Cité scientifique (ligne 1) – stade : 19 min par le pont d’Ascq,
> 4 Cantons (ligne1) – stade : 16 min par la passerelle,
> Les Prés (ligne 2) – stade : 15 à 30 min par la navette dédiée.

 

Les parkings
logo_parking11 000 places ont été prévues pour desservir le Grand Stade (selon les événements) : 4 560 places sont d’ores et déjà disponibles et 6 540 places à créer.

Deux zones de parkings seront construites sur le site de la Borne de l’Espoir : un parking silo et des parkings sous le parvis. Ils seront directement accessibles par le Sud depuis une nouvelle contre-allée aménagée le long du boulevard de Breucq. De plus, pour augmenter l’offre de stationnement, la capacité des parkings existants situés à proximité du stade sera agrandie par Lille Métropole.

 

Le parking silogd_stade_parking_silo
Le parking silo sera construit au Sud du site. Sa capacité atteindra plus de 3 000 places dont plusieurs dizaines réservées aux personnes handicapées, réparties sur 6 niveaux. Dans un souci d’insertion paysagère, sa façade extérieure sera entièrement végétalisée, en continuité des espaces paysagers aménagés le long du boulevard de Breucq. Il sera organisé en deux plateaux disposant chacun d’une rampe d’accès et d’une rampe de sortie.

 

Le parking sous parvis
Au total, 3 parkings distincts donnent accès au stade sous le parvis :

logo_parking Un parking visiteurs de 500 places pour les VIP donnant directement accès au niveau 1. Les invités seront accompagnés directement aux loges VIP et business.

parking_bus Un parking autocars avec 25 emplacements dit « des visiteurs ». Cette zone est parfaitement sécurisée et contrôlée pour éviter des croisements entre les supporters des deux équipes.

parking_bus Un parking protocole et bus joueurs est prévu directement à proximité des vestiaires et uniquement accessible à partir d’un accès réservé.

parking_moto

Les motos et les scooters ne sont pas oubliés : 500 places leurs sont réservées.

 

Parkings vélos
parking_velo1 200 places de parking pour les vélos seront réparties sur tout le site et accessibles depuis la piste cyclable. À ces emplacements viendront s’ajouter des stationnements complémentaires aux abords des locaux de billetterie.

 

Parkings de proximité
7 800 places seront disponibles :

logo_parking

parking du complexe moto d’environ 700 places,

 

logo_park_relais

parking relais de la station de métro « 4 Cantons » (ligne 1),

 

logo_parking parking IUT (parkings de la Cité Scientifique existants en surface qui vont faire l’objet de travaux pour augmenter leur capacité), certains parkings de le la Cité Scientifique (P2, P6 et P11),

logo_parking

parking de la Haute Borne.

 

Parking d’appoint
3 300 places seront disponibles :

logo_park_relais

parking relais de la de la station de métro « Les Prés » (ligne 2)

 

logo_parking

parking du Stadium Lille Métropole

Ces parkings seront utilisés lors de manifestations de très grande importance. Les spectateurs seront alors acheminés gratuitement par des navettes.

 

Coût des travaux d’aménagements d’accessibilité et de stationnement
euros

Les travaux d’aménagements d’accessibilité coûtent 111,5 M€ TTC, partagés entre Lille Métropole Communauté urbaine, l’Etat et le Conseil Général du Nord, auxquels s’ajoutent les travaux d’aménagement des aires et ouvrages de stationnement évalués à 52 M€ TTC.

 

 

Présentation rapide des deux autres projets
Trois entreprises se disputaient la construction du Grand-Stade, voici le classement :
1er : Eiffage,
2ème : Norpac (Bouygues),
3ème : Vinci

Projet NORPAC
projet_norpacLe projet de stade Norpac était un grand parallélépipède, il était couvert d’une toiture constituée de poutres treillis entre lesquelles étaient fixés des panneaux textiles formant ensemble de grands coussins gonflés. Les matériaux des façades étaient de type polycarbonate alvéolaire et métal. Le nombre de places était de 50 057 dont 25 653 en volée basse, 1 808 en volée intermédiaire et 22 596 en volée haute.
Espaces annexes
Les espaces annexes (pôle Hébergement, restauration, loisirs et sport) d’une surface de 17 026m² étaient constitués de deux immeubles de 4 et 5 étages. Ils contiendraient deux hôtels, une résidence service, un pôle restauration associé à des activités de détente et un centre de loisirs.

Energie
Norpac était le projet le plus performant sur le plan énergétique puisque l’énergie primaire épargné grâce aux énergies renouvelables était estimée à 887 MW. La production de chaleur et froid est prévue par géothermie sur la nappe phréatique. La production d’électricité sur site devaient être assurée par 2000 m² de panneaux solaires photovoltaïques.

 

Projet VINCI
projet_vinciLe stade Vinci, de forme rectangulaire aux angles arrondis, devaient s’élever à 41 m au-dessus du parvis. Il était bien identifiable par ses volumes massifs et courbes et par l’aspect ondulé et drapé de ses façades. Le toit mobile était composé de 2 demi-toitures rigides qui pouvaient couvrir la totalité de l’enveloppe. Le stade devait être implanté perpendiculairement au boulevard de Tournai sur un socle surélevé par rapport à la voirie. L’ensemble des volumes du stade devait être recouvert d’un voile textile posé tel un drapé tendu ondulant sur la structure. Le nombres de places était 50 921 dont 17 912 en volée basse, 3 465 en volée intermédiaire, 14 517 en volée haute – partie basse et 15 027 en volée haute – partie haute.

Energie
La production d’électricité d’origine renouvelable est assurée par 8000 m² de panneaux photovoltaïques soit un gain d’énergie primaire estimé à 663MW.

 

Vidéos
cliquez sur les liens ci-dessous pour accéder directement à la vidéo demandée.
Vidéo Eiffage (durée 1’06, présentation rapide)
Vidéo Atelier Ferret architecture (durée 3′, présentation plus complète)

 

Photos

grand_stade11grand_stade12grand_stade13

Grand Stade

grand_stade14grand_stade15grand_stade16
L’intérieur du StadeBarBoîte à Spectacle

 

Découvrez nos photos sur la construction du Grand Stade
Site Officiel du Grand Stade

 

Sources : © Eiffage / © Valode & Pistre Architectes / © Pierre Ferret Atelier d’architecture / © Lille Métropole Communauté Urbaine – Photos et images : © DR / © Eiffage / © Valode & Pistre Architectes / © Pierre Ferret Atelier d’architecture / © Lille Métropole Communauté Urbaine / © Zoom Sur Lille

A propos de Damien

A lire également !

Parc de la Citadelle

Parcs et Jardins

A Lille, vous pouvez trouver une soixantaine de Parcs et Jardins… Découvrez en détail les Parcs, Jardins …