Dimanche , 26 octobre 2014
Accueil » Actualités » Plan Bleu : un Canal dans le Vieux-Lille !

Plan Bleu : un Canal dans le Vieux-Lille !

Plan Bleu : un Canal dans le Vieux-Lille !

Plan Bleu : un Canal dans le Vieux-Lille !

 

 

Le projet Plan Bleu de la Ville de Lille et de Lille Métropole Communauté Urbaine (LMCU) consiste à recreuser un canal sur 350 m pour remettre le bras de la Basse-Deûle en navigation et à réaménager tous les espaces publics qui le bordent. Le bras de la Basse-Deûle qui traverse les villes de La Madeleine et Saint-André, sera également curé et l’ensemble des berges rénové sur 700m. 

 

 

 

 

Un peu d’histoire

Copyright : DRDès le Moyen Age, le bras de Basse Deûle accueillait son premier port. A l’époque de Vauban, l’ensemble est intégré aux fortifications de la ville. Le trafic fluvial s’intensifie jusqu’à son apogée au XIXème siècle. Le quai de la Basse Deûle, bordé par l’Hospice Général, le nouveau Palais de Justice devient le centre économique et administratif de la ville. Après l’agrandissement de la ville en 1858, le cours de la moyenne Deûle est dévié, contournant les fortifications. Elle perd donc de son importance économique, conservant cependant son rôle ingrat d’égout à ciel ouvert. En 1877, elle sert, depuis l’usine élévatoire, à alimenter le canal de Roubaix créé pour aider au développement industriel. Ce bras mort devenu inutile est progressivement comblé au cours du XXème siècle.

 

 

Plan Bleu lillois

Il est une déclinaison du Plan Bleu de Lille Métropole qui a pour objectif de constituer, d’ici 2020-2030, un véritable réseau de canaux et de ports de plaisance structurant l’aménagement de la métro­pole.

 

Ses autres missions :

     – mettre en place une gestion écologique et durable des eaux, de l’assainissement et des boues fluviales polluées.

     – favoriser le développement socio-économique et le rayonnement international via le tourisme fluvial.

     – requalifier l’abord des voies d’eau, pour créer des liaisons douces et des continuités biologiques.

 

 

Les différentes séquences 

 

Cypyright : DR - LMCU / Plan Bleu

(cliquez sur l’image pour l’agrandir)

 

Séquence 1 : dans le Vieux-Lille

Copyright : DR - LMCU / Séquence 1 Le canal de la Basse-Deûle, comblé dans les années 1960 et actuellement occupé par une pelouse, sera remis en eau entre l’usine élévatoire, qui alimente encore en eau le canal de Roubaix, et la rue des Bateliers. Un nouveau pont sera créé dans le prolongement de la rue Saint-Sébastien. Le canal qui retrouve ainsi son tracé historique passera notamment devant l’Hospice général (actuellement l’Institut d’Administration des Entreprises)

A terme, en 2015, le canal pourra accueillir des navettes fluviales (afin de reliée le Vieux-Lille à Euratechnologies pour le prix d’un ticket de transport en commun) et de petits bateaux de tourisme. L’ensemble des rives sera aménagé pour devenir des lieux de promenade et d’animation. Le projet permettra aussi de rattacher les quartiers de Saint-Sébastien, Churchill et Les Bateliers, au Centre-Ville.

 

Séquence 2 : entre Lille et Saint-André

Copyright : Zoom sur Lille / Plaine de la PoterneDeux ambiances très différentes se succèdent sur la section qui va de l’usine élévatoire (Vieux-Lille) au pont Robert Schuman (Saint-André). Entre l’usine élévatoire et le pont du Glacis, les fortifications historiques sont encore très présentes et font partie de la Promenade des Remparts. Entre le Pont du Glacis et le pont Robert Schuman, on côtoie la nature urbaine comme ces jardins familiaux qui seront conservés, non loin du périphérique nord et du viaduc TGV.

Les aménagements consisteront notamment à recreuser le bassin historique de l’usine élévatoire, à valoriser les fortifications, à nettoyer le canal de la Basse-Deûle pour qu’il relie le Vieux-Lille au canal à grand gabarit. Le franchissement du boulevard et du pont Schuman permettra de dévoiler les richesses historiques, paysagères et écologiques du lieu. Les espaces ainsi réaménagés seront propices à la promenade, piétonne ou cycliste, et aux parcours pédagogiques et patrimoniaux.

 

Séquence 3 : vers le Canal à grand gabarit (Saint-André et La Madeleine)

Copyright : DR - LMCU / Séquence 3L’aménagement de la partie comprise entre le pont Schuman et le Canal à grand gabarit sera la première étape de la reconversion pour les terrains voisins. C’est l’opération métropoli­taine «Coeur de Deûle». A cet endroit (Saint-André en rive ouest et La Madeleine en rive est), la Basse Deûle devient un point de contact entre le coeur du Vieux-Lille et le canal à grand gabarit. 

Les aménagements vont permettre de créer une île, tout en amé­liorant les conditions d’accès au «Coeur de Deûle». Des continuités piétonnes, cyclistes et navigables seront créées entre le Canal à grand gabarit et le Vieux-Lille, ainsi que le long du Canal à grand gabarit, de la Citadelle vers Saint-André et La Madeleine. 

 

 

Les travaux d’assainissement

Copyright : DR - LMCU / Réseau d'assainissement

 

Ils permettront de recalibrer le réseau d’assainissement, d’éviter sa saturation et ainsi de lutter efficacement contre les inondations de caves. Des travaux seront réalisés sur le bassin de stockage et de pompage des Bateliers qui va passer de 1,5 à 5m³/s.

 

 

Enfin, un dispositif alimentera en eau propre le futur canal par 2 conduites ECP (Eau Claire Parasite) : 

    – le réseau primaire ECP, dont le débit est de 120l/s part du Bassin Gutenberg (à Fives), il passe par les secteurs de la Chaude Rivière, d’Euralille I… pour se déverser au niveau de l’Usine Elévatoire. 

    – le réseau secondaire ECP, dont le débit est de 52l/s, sera détourné pour alimenter en eau le canal. L’eau est pompée dans les fondations des parkings du Nouveau Siècle et Carnot.

 

 

Coût prévisionnel

46,72 millions d’euros réparti de la fonction suivante :

    – FEDER : 50% (espérés)

    – LMCU : 25,6%

    – Lille : 21%

    – Saint André : 2%

    – La Madeleine : 1,4%

 

 

Quelques chiffres
 Projet : 1,050 km
 Terres et sédiments à déplacer : 40 000 m3

 Tirant d’eau : 1,90 m
 Tirant d’air : 2.30 mr
 Début des travaux envisagé : septembre 2012

 Mise en eau espérée : 2014

 Navigation possible : 2015

 

 

Le Canal jusqu’au parking du Peuple Belge ?

Copyright : Zoom Sur Lille / Avenue du Peuple Belge

 

L’idée d’un creusement jusqu’au parking souterrain du Peuple-Belge, évoquée n’est pas abandonnée mais renvoyée au début du prochain mandat.

 

Sources : Ville de Lille / LMCU

 Images et Photos : DR – © Ville de Lille / © Lille Métropole / © Zoom Sur Lille

A propos de Damien

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>